Politique

Décès de militaires à Assinie : la Première Dame pleure avec les familles endeuillées

Décès de militaires à Assinie : la Première Dame pleure avec les familles endeuillées

Triste ! Un officier du Groupement de la Sécurité Présidentielle et un sous-officier en service à l’Unité d’intervention à la Gendarmerie Nationale (UIGN) ont péri, le dimanche 4 juin dernier en plein exercice à Assinie.

Ce mercredi 07 juin, la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, à la tête d’une forte délégation est allée à la rencontre de ces familles affligées pour apporter, la compassion et la solidarité du Couple Présidentiel.

Ainsi, la délégation s’est d’abord rendue, au domicile de la famille du défunt, le MDL Kadjané Kongo Franck, dans la commune de Yopougon, pour dire à la famille du défunt qu’elle partage leur peine.

Prenant la parole au nom du Couple Présidentiel, Richard Donwahi, Ministre auprès du Président de la République, chargé de la Défense a témoigné de la compassion du Président de la République et de la Première Dame. « Franck, notre jeune frère est parti pendant son service ; il était en service pour la Défense de Côte d’Ivoire ; il s’est engagé il y a huit (08 ans) dans la gendarmerie pour se mettre au service de la nation et au service de la population. Nous savons très bien que ceux qui s’engagent le font avec foi et détermination, c’est ce qu’il a fait. Les risques qui encourent dans cette profession, il les connaissait. Il a choisi de faire face. C’est avec courage qu’il a accompli son devoir et son service », a soutenu Alain Richard Donwahi.

 Le Ministre auprès du Président de la République, chargé de la Défense a remis, au nom du Couple Présidentiel, la somme de deux (02) millions de francs CFA à la famille de Franck pour les préparatifs des obsèques.

 En retour, Tiémélé Honoré, porte-parole de la famille du défunt a exprimé, ses remerciements au Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, à son épouse, et à la forte délégation pour leur réconfort, la « présence physique », leur soutien en ces moments difficiles.

Après Yopougon, la délégation a mis le cap sur Cocody –Rivièra 4 dans la famille du capitaine Diomandé Kanvaly. C’est une famille meurtrie mais digne par la brusque disparition de cet officier de la sécurité présidentielle qui a accueilli la délégation.

Commentaires