Politique

Décès de Jean-Jacques Béchio : « Malgré ses défauts, il aimait son pays », Alain Lobognon

Décès de Jean-Jacques Béchio : « Malgré ses défauts, il aimait son pays », Alain Lobognon

La disparition de Jean-Jacques Béchio continue de secouer la classe politique ivoirienne. Alain Lobognon a rendu un hommage au disparu qui, selon lui, « aimait son pays ».  

 

 

C’est à travers un tweet que le député Alain Lobognon a livré ses sentiments suite au décès de Jean-Jacques Béchio ce lundi 12 février 2018. Pour lui, cet ancien ministre d’Houphouët-Boigny, « malgré ses défauts, il aimait son pays ».

« J’apprends la disparition du Ministre Jean Jacques Béchio, un passionné de la politique en Côte d’Ivoire avec qui j’ai travaillé… Toutes mes condoléances à sa famille », a déclaré M. Lobognon.

Jean-Jacques Béchio a occupé le poste de ministre de la Fonction publique sous Houphouët-Boigny. Il n’était alors âgé que de 34 ans. Il a milité au sein du MEECI (Mouvement des étudiants et élèves de Côte d’Ivoire) au sein duquel il a été secrétaire général. Cet ancien collaborateur d’Houphouët-Boigny a été emporté par une maladie qui l’avait cloué au lit depuis des mois.

 

 

 

Commentaires