Politique

Décès d’Aboudrahamane Sangaré/ Mamadou Koulibaly : «Il aura marqué la vie politique de notre pays»

Décès d’Aboudrahamane Sangaré/ Mamadou Koulibaly : «Il aura marqué la vie politique de notre pays»

Le décès d’Aboudrahamane Sangaré survenu le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan continue de susciter de vives réactions au sein de la classe politique ivoirienne. Mamadou Koulibaly, très attristé par la nouvelle, a affirmé que le défunt «aura marqué la vie politique de notre pays».  

 

Aboudrahamane Sangaré s’en est allé à un moment où le Front populaire ivoirien (FPI) est secoué par une crise interne. Sa disparition plonge ses camarades de lutte dans une profonde tristesse. Celui que les militants du parti à la rose surnommaient le «gardien du temple» était considéré comme le «frère jumeau» de Laurent Gbagbo.

A l’annonce du décès de l’ancien inspecteur général de l’Etat, Mamadou Koulibaly n’a pas manqué d’exprimer sa douleur. «Avec grande émotion, j'apprends le décès de Aboudrahamane Sangaré. Engagé depuis plusieurs décennies, il aura marqué la vie politique de notre pays», a-t-il affirmé.

Le professeur Aboudrahamane Sangaré est décédé le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan dans une clinique. Depuis deux semaines, cet ex cadre du FPI souffrant d’un cancer  était interné. Sa disparition intervient une dizaine de jours après celle de Marcel Gossio, ancien directeur général du Port autonome d’Abidjan sous Laurent Gbagbo.

 

 

Commentaires

encore D'Actu
ITV