Politique

Parti unifié: pourquoi Ahoussou Jeannot doit se retirer du débat

Parti unifié: pourquoi Ahoussou Jeannot doit se retirer du débat

Ahoussou Jeannot, au cours de la rentrée solennelle du Sénat, a invité « tous les partis politiques membres du RHDP à poser avec courage et dans un esprit de fraternité le pas final, le pas salvateur pour notre pays et l’avenir des générations futures ». Et pourtant, en sa qualité de président du Sénat, l’ex ministre de la Justice devrait se tenir loin de ce débat sur la création du parti unifié.  

Il n’était vraiment pas opportun qu’Ahoussou Kouadio Jeannot, tout nouveau président du Sénat, s’érige en défenseur du parti unifié. Elu avec une écrasante majorité à la tête de la Chambre haute du Parlement (65 sénateurs sur 66), l’ancien Premier ministre représente dorénavant le peuple. A ce titre, un débat pour la mise en place d’un parti unifié ne devrait plus le concerner, du moins pas en tant que président du Sénat. M. Ahoussou est allé jusqu’à affirmer que le RHDP est « un véhicule approprié pour aller vers un changement qualitatif afin de relever le défi le plus important qui se profile à l’horizon à savoir la consolidation de la paix, la paix, seconde religion de la Côte d’Ivoire ».

Ahoussou Jeannot n’appartient plus au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) mais plutôt à la nation entière. Il doit donc sortir de ce débat.

Commentaires