Politique

Crise post-électorale: Voici pourquoi Charles Blé Goudé était indésirable à Abobo

Crise post-électorale: Voici pourquoi Charles Blé Goudé était indésirable à Abobo

Le procès conjoint de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, et son ministre Charles Blé Goudé, s’est poursuivi le lundi 13 novembre 2017, avec le témoignage de Balo Adama, le témoin à charge de la procureure Fatou Bensouda. Lors de son interrogatoire par l’avocat de Charles Blé Goudé, Me Zokou, cet habitant de la commune d’Abobo (au nord du district d’Abidjan), a révélé les raisons pour lesquelles certains résidents de sa commune, en l’occurrence ceux de PK18, haïssaient le leader de la galaxie patriotique.

 

« Les gars trouvaient vraiment que c’est lui (Blé Goudé) qui incitaient les hommes à la haine », a expliqué à la Cour d’Assises, au procès Laurent Gbagbo et Blé Goudé, Balo Adama, le témoin à charge du bureau du procureur.

Précisons qu’il répondait à la question de Me Zokou, l’avocat du fondateur du Cojep, de savoir « qui voulait tuer M. Charles Blé Goudé et pourquoi? »

« C’est lui qu’on voyait à la télévision et ce qu’il disait ne leur plaisait pas ». De plus, ils « disaient qu’il été ennuyant. C’est lui qui était sur tous les fronts. Donc il était considéré comme un ennemi », a renchéri Balo.

Toutefois, le temoin a fait remarquer à la Cour que la seule fois où il a rencontré le leader de la galaxie patriotique : « il ne m’a rien fait ».

Notons que Balo Adama, chauffeur de son état, est le 71ème témoin de l’accusation qui a débuté son témoignage le vendredi 10 novembre dernier et l’a achevé le lundi 13 novembre.

 

 

Commentaires