Politique

Crise ivoirienne de 2010 : comment Bolloré a tenté de sauver Gbagbo

Crise ivoirienne de 2010 : comment Bolloré a tenté de sauver Gbagbo

La crise postélectorale ivoirienne de 2010 continue de livrer ses secrets. Selon le journal français Marianne, Vincent Bolloré s’était personnellement impliqué dans ladite crise en plaidant en faveur de Laurent Gbagbo.  

 

Au moment où la crise postélectorale de 2010 battait son plein, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo se menaient non seulement une guerre armée mais aussi diplomatiques. Les deux hommes faisaient jouer leurs relations. C’est dans ce contexte que Vincent Bolloré, le tout-puissant homme d’affaires français, est intervenu auprès de Nicolas Sarkozy qui tenait les rênes de la France à cette époque. C’est du moins ce que révèle Marianne qui cite Bernard Houdin, ex-conseiller de Laurent Gbagbo et auteur du livre Les Ouattara, une imposture ivoirienne.

Mais, poursuit le magazine d'actualité hebdomadaire français créé en 1997, Nicolas Sarkozy avait d’ores et déjà choisit son camp notamment celui d’Alassane Ouattara.

La crise postélectorale ivoirienne a fait officiellement 3000 morts. Elle s'est soldée par le transfèrement de Laurent Gbagbo à la CPI. L'ex chef d'Etat est accusé de crimes contre l'humanité.

 

 

 

Commentaires