Politique

Crise au Fpi: Après l'appel de Mama, tout se gâte. Michel Gbagbo au secours d'Affi N'guessan

Crise au Fpi: Après l'appel de Mama, tout se gâte. Michel Gbagbo au secours d'Affi N'guessan

Après "l’appel de Mama" lancé le week-end dernier, visant à faire de Laurent Gbagbo le prochain président du Fpi à la prochaine convention de l'ancien parti au pouvoir, la Conférence des Secrétaires Généraux de Fédération (COSEGEF) du FPI s’oppose à cet appel. 

« La Conférence des Secrétaires Généraux de Fédération : désapprouve les comportements qui portent les germes de la division ; ne se reconnait pas aussi bien dans le fond que dans la forme dans les propos et dans l’attitude solitaire du camarade Soro Kelofohoua ; précise que cette démarche n’engage que le camarade Soro Kelofohoua qui n’a reçu aucun mandat de la Conférence ; invite le camarade Soro Kelofohoua à cesser d’instrumentaliser de façon maladroite les noms, images du Président Laurent Gbagbo, son village Mama à des causes qui ne favorisent pas la libération de notre icône, le président Laurent Gbagbo ; demande à la direction du Parti de prendre toutes les dispositions idoines afin d’éviter son implosion ; recommande que le prochain congrès du Parti soit l’occasion d’une démonstration cohésion, d’unité et de maturité politique du FPI. Nous regrettons que de tels propos aient été tenus en présence du vice-président Dano Djédjé Sébastien, président du congrès, sans que le public ait noté la moindre réaction de sa part », recommande le président de la conférence des secretaires généraux de Fédération, Victor Djéoué. 

Le week-end dernier, Kelofohoua Soro, Secrétaire Général de la Fédération FPI de Sinématiali, a appelé tous les secrétaires des fédérations à parler d’une même voix lors de la convention de décembre, en écartant Pascal Affi N’ Guessan, pour le remplacer par l’actuel prisonnier de la Haye. Ce dernier avait à ses côtés des vice-présidents du Parti, Sébastien Dano Djédjé, Marie Odette Lorougnon et Marthe Amon Ago.
 
Michel Gbagbo, le fils du concerné soutien quant à lui le président Affi N'guessan en affirmant que son père n'a rien dit à quelqu'un à ce sujet. 
Il faut souligner que ces deux sons discordants apporteront un enjeu crucial à la prochaine convention du parti de Laurent Gbagbo. 

Commentaires