Politique

CPI/ Mangou : « Simone Gbagbo m’a dit : Si tu roules mon mari dans la farine, je ne vais pas te pardonner »

CPI/ Mangou : « Simone Gbagbo m’a dit : Si tu roules mon mari dans la farine, je ne vais pas te pardonner »

Le général Philippe Mangou a accusé le camp Gbagbo d’être l’auteur de l’attaque de son domicile, à Abidjan, lors de la crise postélectorale de 2011. Il en est persuadé car selon lui, cette attaque est survenue juste après qu’il demander à Gbagbo de démissionner. Le comble il a révélé avoir été menacé d’une façon particulaire par Simone Gbagbo l’ex-première dame de Côte d’Ivoire.

« Simone Gbagbo m’a dit : Si tu roules mon mari dans la farine, je ne vais pas te pardonner », a déclaré Mangou. Le général ivoirien a fait cette révélations depuis la barre des témoins et ce devant les juges de la Chambre d’appel.

Philippe Mangou est persuadé que cette menace a un lien avec l’attaque de son domicile à Abidjan lors de la crise postélectorale de 2011. Seulement selon lui, il ne pourrait pas designer de nom, mais il sait que cette attaque vient de son propre camp, c’est-à-dire le camp de Laurent Gbagbo. Il est sure que cela est survenu à la suite qu’il ait demandé à l’ex-Chef d’Etat ivoirien de démissionner.

Commentaires