Politique

CPI/ Mangou : « J’étais prêt à témoigner au procès de Simone Gbagbo, mais… »

CPI/ Mangou : « J’étais prêt à témoigner au procès de Simone Gbagbo, mais… »

Après avoir déclaré devant les juges de la Cour pénale Internationale n’avoir subi aucune forme de pressions avant son témoignage, Mangou s’est dit à la disposition de la Justice. En outre, le général a révélé avoir souhaité témoigner au procès de Simone Gbagbo mais les choses se sont passées autrement.

 

 

Depuis la barre des témoins à La Haye, Philippe Mangou, chef d'Etat major des armées (CEMA) sous Laurent Gbagbo a répondu à la demande formulée par Rodrigue Dadjé, avocat de l’ex-première dame. Il est revenu sur son absence au procès de Simone Gbagbo à Abidjan.

« J’aurais bien voulu aller témoigner puisqu’elle sollicitait ma présence pour que je vienne témoigner. Mais malheureusement, ils n’ont pas tenu compte du délai, ce qui a fait que je n’étais pas présent. La convocation envoyée ne respectait pas le délai administratif », a déclaré Philippe Mangou.

L'ex-CEMA est entendu depuis le 25 septembre 2017 à La Haye, au procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Depuis, il fait la Une des journaux, tant ses révélations peuvent s'avérer troublantes et parfois à la limite de la violation du secret défense.

 

 

Commentaires