Politique

CPI : le général Mangou accuse le camp Gbagbo d’avoir attaqué son domicile

CPI : le général Mangou accuse le camp Gbagbo d’avoir attaqué son domicile

Le général Philippe Mangou, ne finit plus de faire des révélations depuis la barre des témoins au procès de Gbagbo et Blé Goudé à La Haye. L’ex chef d’état-major des Armées de Côte d’Ivoire a accusé, devant les juges de la cour pénale internationale, les pro-Gbagbo d’avoir attaqué. Ce lors de la crise postélectorale de 2011.

« Je ne pourrai pas designer de nom, mais je sais que cette attaque vient de mon propre camp, c’est-à-dire le camp de Laurent Gbagbo Mon domicile a été attaqué par le camp de Laurent Gbagbo », a déclaré Philippe Mangou.

Selon lui, cette attaque est survenue à la suite qu’il ait demandé à l’ex-président ivoirien de démissionner au cours de la crise postélectorale de 2011. Le général Mangou a ajouté avoir reçu des menaces de la part de l’ex-première Dame ivoirienne, Simone Gbagbo. L’ex Cema a déclaré avoir été surpris des bruits couraient dans sa garde rapprochée, comme quoi, il voulait que Laurent Gbagbo démissionne.

Commentaires