Politique

CPI / Kassaraté mis en garde par le juge président

CPI /  Kassaraté mis en garde par le juge président

C’est un nouvel épisode malencontreux dans le procès de l’ancien président de Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo, et de son ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé, qui s’est ouvert ce lundi 13 mars 2017 à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye

 

Témoin depuis quelques jours dans le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI), Kassaraté Edouard Tiapé, ex-commandant supérieur de la Gendarmerie nationale a été sévèrement mis en garde à l’ouverture de l’audience ce lundi par le juge président de cette cour. «Je vous exhorte une fois encore de bien vouloir répondre de façon complète et de dire la vérité sur ce que vous savez, vous avez obligation de dire la vérité» a fait remarquer le juge italien avant de signifier que tout autre attitude contraire à la manifestation de la vérité du témoin est passible d’une condamnation à 5 ans de prison selon l’article 70 1A du statut.

Commentaires