Politique

Côte d'Ivoire : Vers une coalition PDCI - FPI pour 2020

Côte d'Ivoire : Vers une coalition PDCI - FPI pour 2020

En politique, il n'y a pas d'alliance contre-nature, a-t-on coutume de dire. Le PDCI et le FPI, naguère farouchement opposés, envisagent désormais un rapprochement pour la présidentielle de 2020.

Le divorce entre le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et le Rassemblement des républicains (RDR) tend à être consommé. En dépit des discussions souterraines au sein de la majorité présidentielle, les dissensions entre le président Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié au sujet du Parti unifié sont tellement profondes que chaque parti lorgne d'ores et déjà sur d'autres formations politiques pour former une coalition en vue de la prochaine présidentielle.

C'est en vertu de cette quête de nouvelle alliance que Valentin Kouassi, président de la JPDCI urbaine, a été mandaté par le président Bédié pour prendre part, ce dimanche 22 juillet, à un meeting animé par Pascal Affi N'Guessan. En effet, le président du Front populaire ivoirien (FPI) était l'invité de la Fédération nationale des Parlements, agoras et orateurs de la Côte d'Ivoire.

A ce meeting qui s'est tenu au "Senat" de Yopougon, l'ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo a passé en revue l'actualité politique ivoirienne, avant de lâcher : « Ne soyez pas surpris demain de nous voir ensemble, nous tous fils de la Côte d'Ivoire, qui aspirons à la réconciliation et à l'unité. » Il répondait ainsi à l'appel de pied de l'émissaire du PDCI qui proposait clairement une alliance entre leurs deux partis pour la présidentielle de 2020.

« En venant ici, la direction du PDCI me charge de vous dire que nous sommes ensemble. Hier, vous êtes allés voir votre aîné le président Bédié, le moment viendra où nous nous essaierons ensemble pour concevoir la Côte d'Ivoire, pour ensemble bâtir la Côte d'Ivoire », a déclaré Valentin Kouassi, avant d'ajouter : « A la prospérité de ce pays, et à son rayonnement économique, nous sommes appelés à nous retrouver sur la même table pour former une nouvelle coalition pour la renaissance de la Côte d'Ivoire. Pour l'entente des fils et filles de la Côte d'Ivoire, il faut que là où hier on ne mettait pas les pieds, nous les mettions et faire en sorte que la Côte d'Ivoire se retrouve. »

Notons que le 24 janvier dernier, Pascal Affi N'Guessan s'était rendu, à la tête d'une forte délégation, au domicile d'Henri Konan Bédié avec l'attention affichée de briser « les barrières politiques entre le FPI et PDCI », d'autant plus que l'alliance du RHDP au pouvoir tend à devenir un vieux souvenir. Au cours de cette visite dite de présentation de vœux de nouvel an au président Bédié, le tableau à lui remis par le président Affi N'Guessan était on ne peut plus très évocateur.

afrique-sur7.fr

Commentaires