Politique

Côte d’Ivoire : pas de conseil des ministres le 21 février 2018, vers une clarification entre Ouattara et Bédié

Côte d’Ivoire : pas de conseil des ministres le 21 février 2018, vers une clarification entre Ouattara et Bédié

Quel est l’agenda des prochains jours du gouvernement ivoirien, et quelle est la situation au Rhdp ?  

 

Alors que se multiplient à Abidjan les rumeurs au sujet d’un remaniement, ou d’un léger réaménagement technique, du gouvernement à la faveur du remplacement de Jean Claude Brou, ministre de l’industrie et des mines, ( cadre Pdci proche de Duncan, et partisan du Rhdp), parce qu’il part à la Présidence de l commission de la Cedeao, aucun Conseil des ministres n’est prévu la semaine prochaine dans l’agenda du gouvernement, notamment le mercredi 21 février 2018. À cette date le chef de l’État, Alassane Ouattara sera à Accra pour une réunion sur la monnaie unique, dans l’espace Cedeao.

 

À moins d’un conseil des ministres extraordinaire plutôt, c’est le 28 février 2018, que le prochain conseil des ministres présidé par le chef de l’État, aura lieu, ainsi que le remplacement de Jean Claude Brou. Ce remplacement donnera forcément lieu à un léger réaménagement, dans tous les cas de figure (ses attributions sont partagées aux ministres actuels, une personnalité extérieure le remplace, un petit jeu de chaises musicales).

 

D’ici là une rencontre entre le Président Alassane Ouattara et le Président Bédié pourrait avoir lieu. Cette rencontre devra servir à une clarification, ainsi qu’à une position ferme et définitive au sujet du Rhdp, en particulier du parti unifié, pour faciliter l’alternance tel que souhaité par le Président du Pdci, lors de l’Appel de Daoukro.

 

« Ou bien on continue ensemble, ou bien c’est le clash. On arrête et chacun assume, car on ne peut pas continuer à faire semblant », commente un homme fort du camp Ouattara, qui estime qu’à l’impossible nul n’est tenu, et que le chef de l’État a déjà payé ses dettes morales à l’égard du Pdci, indépendamment des appuis divers.

Commentaires