Politique

Côte d'Ivoire :Gbagbo, houphouétiste de première heure, selon Sangaré

Côte d'Ivoire :Gbagbo, houphouétiste de première heure, selon Sangaré

Alors que les houphouétistes s'activent pour aller au parti unifié, Aboudramane Sangaré a déclaré, vendredi dernier, que Laurent Gbagbo est bien plus qu'un houphouétiste. C'était lors de la cérémonie commémorant l'An 1 de l'EDS.

Le nom de Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d'Ivoire moderne, serait-il devenu un fonds de commerce pour les acteurs politiques ivoiriens ? Tout porterait à le croire, dans la mesure où pouvoir et opposition revendiquent, chacun pour sa part, quelque chose du père fondateur.

La coalition au pouvoir a en effet appelé au rassemblement de tous les enfants d'Houphouët à travers un parti unifié dénommé le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). L'accord politique devant déboucher sur cette nouvelle entité politique a d'ailleurs été signé par le Rassemblement des républicains (RDR), le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), le Mouvement des forces d'avenir (MFA), l'Union pour la paix en Côte d'Ivoire (UPCI) et le Parti ivoirien des travailleurs (PIT). Même si les leaders de ces différentes formations politiques tiennent parfois des propos discordants, il n'en demeure pas moins que leur volonté de s'unir reste intacte.

De même, la plateforme de l'opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) ne veut nullement être en reste de cette mouvance. À l'occasion d'un déjeuner de presse du vendredi 20 avril 2018, Aboudramane Sangaré a révélé, à l'attention des Ivoiriens, « ce qui lie Gbagbo à Houphouët ». Pour le gardien du temple, compagnon de longue date du président Gbagbo, Félix Houphouët-Boigny a eu des mots très élogieux vis-à-vis de son opposant.

« En février 1993, le président Houphouët a fait sortir tous ses collaborateurs, et il a dit à Laurent Gbagbo, en tête-à-tête : ''Hélas, tu me ressembles, tu respectes et honores un pouvoir politique. Tu es un dur (…) en allant dans la brousse, dans les savanes, sous la pluie et sous le soleil (...) nous nous ressemblons'' », a raconté le chef de file des "Gbagbo ou rien", avant d'ajouter : « À la mort d'Houphouët-Boigny, Laurent Gbagbo a dit : ''enterrons dignement le premier président de la Côte d'Ivoire. De l'état de servitude, il nous a amenés à l'état de liberté'' ».

À noter que durant ses dix années passées à la tête de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo a oeuvré pour le transfert effectif de la capitale à Yamoussoukro, le village natal de feu Félix Houphouët-Boigny. Ce geste a été perçu comme un véritable hommage que Gbagbo rendait à Houphouët, qu'il avait pourtant combattu pendant plus de deux décennies.

Sangaré évoque cependant des similitudes entre l'un et l'autre : « Je pense qu'aujourd'hui, ce qui lie ces deux personnages, c'est l'amour et la passion de la Côte d'Ivoire. Je pense que tous ceux qui, aujourd'hui, sont pour l'amour et la passion de la Côte d'Ivoire doivent jeter les étiquettes à la rivière et se retrouver pour soutenir le pays. »




afrique-sur7.fr

Commentaires