Politique

Côte d’Ivoire : Affi réagit à la mort d’Aboudrahamane Sangaré

Côte d’Ivoire : Affi réagit à la mort d’Aboudrahamane Sangaré

Pascal Affi N’Guessan a livré un communiqué à travers lequel il exprime sa «consternation» et sa «tristesse» suite à la disparition d’Aboudrahamane Sangaré le samedi 3 novembre 2018.  

Ci-dessous le communiqué intégral signé Affi N’Guessan :

 

 « En attendant le communiqué officiel du parti, je voudrais d’ores et déjà déclarer que c’est avec consternation et tristesse que j’ai appris le décès, à Abidjan, du camarade Aboudramane Sangaré, ce samedi 3 novembre 2018, suite à une opération chirurgicale dans une clinique de la place.

 

Aboudramane Sangaré, affectueusement surnommé « le gardien du temple », a notamment aux côtés du président Gbagbo été de tous les combats pour l’avènement d’une démocratie pluraliste dans notre pays.

 

En cette douloureuse occasion, au nom du Front Populaire Ivoirien, je tiens à présenter à sa famille biologique, en particulier à son frère cadet, Issiaka Sangaré, vice-président du parti, à l’ensemble des militants et sympathisants du FPI ainsi qu’à tous les patriotes ivoiriens et les démocrates nos condoléances les plus sincères. »

 

Fait à Abidjan le 3 novembre 2018

 

Le Président du FPI

 

L’honorable Pascal Affi N’guessan

Commentaires