Politique

Côte d’Ivoire: A peine de retour au Pdci, Kkb menace «Je serai candidat à la Présidentielle de 2020 si…»

Côte d’Ivoire: A peine de retour au Pdci, Kkb menace «Je serai candidat à la Présidentielle de 2020 si…»

Invité ce lundi 26 juin 2017 de la rubrique "Instant vérité" animée par la journaliste Gabrielle Zani , dans l'émission "Matin Bonheur", Kouadio Konan Bertin s'est laissé cuisiner sur son parcours politique, et notamment son retour au Pdci.

 

 

Interrogé sur les commentaires faisant état de ce qu’il est revenu au Pdci parce qu’il a échoué , l’ex candidat à l’élection présidentielle a assuré qu’il n’en est rien, puisque c’est le parti qui a rejoint les positions qu’il défendait.

Kkb a estimé qu’en indiquant qu’il aura un candidat en 2020, en proposant la révision de la liste électorale ainsi qu’un nouveau découpage électoral, son parti le Pdci n’a fait que réhabiliter des idées qui lui sont propres.

L’ex-député désormais sans aucun mandat, a assuré se battre pour des idées et non des ambitions personnelles.

À partir du moment où ses idées ont triomphé, il a assuré qu’il ne pouvait plus se mettre en rupture de ban et dans une posture de soldat perdu.

Toutefois il a lancé une phrase visant à maintenir la pression, en laissant entendre qu’il n’hésitera pas à être à nouveau candidat en 2020 si ses amis finissaient par reculer encore. Sans manquer de préciser qu’il espère que la direction du Pdci ne sera pas dans cette situation.

Kkb a également assuré n’avoir aucun agenda personnel, par rapport aux objectifs du militant Pdci qu’il est. Il a indiqué qu’il jouera collectif comme toujours, tant que le parti restera fidèle à ses idéaux.

S’agissant de sa prochaine visite à La Haye à Blé Goudé, annoncée par le pensionnaire de Scheveningen lui-même dans une lettre de félicitations qu’il a adressée à Kkb après son retour au Pdci, "l’ex-soldat perdu" a confirmé qu’il sera présent au rendez-vous du 1er juillet 2017.

Selon lui ces visites n’étaient pas liées à la recherche de voix alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle.

« Blé Goudé est un ami. Nous ne nous en cachons pas. Même lorsque quelqu’un est en prison ici, quelle que soit la faute qu’il a commise, on lui rend visite », a-t-il déclaré pour justifier ses visites à l’ex-leader de la "galaxie patriotique".

 

 

Source: connectionivoirienne

Commentaires