Politique

Côte d’Ivoire : Akossi Bendjo adresse un message aux 800 ex détenus amnistiés par Ouattara

Côte d’Ivoire : Akossi Bendjo adresse un message aux 800 ex détenus amnistiés par  Ouattara

Installé en France depuis un moment, Akossi Bendjo suit attentivement l’évolution de la politique ivoirienne surtout le récent discours du président Alassane Ouattara. Le maire destitué du Plateau, en bisbille avec la justice ivoirienne, demande aux 800 amnistiés de s’inscrire dans la dynamique de la réconciliation nationale.  

 

Echangeant avec des délégations du FPI et du COJEP de Paris, Akossi Bendjo a d’emblée tenu à saluer Henri Konan Bédié pour avoir «ouvert une voie qui permet à toutes les Ivoiriennes et tous les Ivoiriens de se retrouver dans un sursaut national, pour « Redonner vie à notre Terre d’Espérance». L’ex maire du Plateau a saisi l’occasion pour saluer «la libération des prisonniers politiques».

Invitant le peuple de Côte d’Ivoire à œuvrer pour son unité, Bendjo a adressé un message aux anciens détenus. «Nous demandons à chacun d’entre eux de dire comme Nelson Mandela et je cite « En sortant de prison j’y ai laissé la haine, la vengeance et les mauvais sentiments » pour pardonner afin de donner les meilleures chances à notre Pays de redevenir ce havre de paix pour un développement harmonieux et durable», a déclaré l’ex PCA de la SIR.

Le 1er août 2018, le gouvernement ivoirien avait annoncé la révocation d’Akossi Bendjo de la tête de la mairie du Plateau pour «grave déviation dans la gestion, faux en écritures publiques». Cette décision a provoqué la colère dans le camp du PDCI qui dénonçait un abus de pouvoir. Akossi Bendjo alors en voyage au Maroc n’a toujours pas regagné la Côte d’Ivoire.

 

 

 

 

 

 

Commentaires