Politique

Convoqué par la police: Jacques Ehouo n'a finalement pas comparu, les raisons

Convoqué par la police: Jacques Ehouo n'a finalement pas comparu, les raisons

Il avait été convoqué, ce jeudi 3 jenvier, par la police économique et finacière Ivoirienne, pour affaire de détournement de fonds. Jacques Ehouo, le tout nouveau maire de la commune du Plateau n'a finalement pas comparu, pour cause, de son immunité parlementaire. Il est également député de la même commune dont il a été élu maire.

 

Jacques Ehouo ne s'est pas rendu à la police économique et financière. Il y était pourtant attendu à 10h GMT, ce jeudi 3 janvier, en vue de comparaître dans une affaire de détournement de fonds dans la commune du Plateau. Le nouveau maire, également député de la commune des affaires ne pas être poursuivit pour des raisons d'immunité parlementaire. 

« Aucun membre du Parlement ne peut, pendant la durée des sessions, être poursuivi, arrêté en matière criminelle ou correctionnelle qu'avec l’autorisation de la Chambre dont il est membre, sauf le cas de flagrant délit. aucun membre du Parlement ne peut, hors session, être arrêté qu'avec l’autorisation du bureau de la Chambre dont il est membre, sauf les cas de flagrant délit, de poursuites autorisées ou de condamnations définitives », a déclaré l'avocat de M. Ehouo.

« Donner une suite à cette convocation, reviendrait à porter une atteinte à la norme suprême de la République de Côte d'Ivoire. L’honorable député Ehouo Jacques Gabriel ne peut s’associer à une telle entorse de la loi fondamentale », a ajouté le Conseiller juridique du député ivoirien, qui s'est confié à nos confrères d'APA.

 

Commentaires