Politique

Cojep/ Opération ‘CPI, ça suffit’’ : Les populations de ZIKISSO disent oui à la libération de Gbagbo et Blé Goudé.

Cojep/ Opération ‘CPI, ça suffit’’ : Les populations de ZIKISSO disent oui à la libération de Gbagbo et Blé Goudé.

La caravane du cri de cœur « CPI, ça suffit ! » du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) poursuit allègrement son petit bonhomme de chemin.

Ce weekend, Dr Nogbou Hyacinthe, Premier Secrétaire du parti et certains membres de son parti politique étaient dans la sous-préfecture de ZIKISSO pour sensibiliser le peuple DIDA sur la nécessité d’adhérer à ce mouvement qui, vu la grande mobilisation constatée avec la réception du COJEP par plusieurs personnalités du marigot politique ivoirien ces derniers temps, prend de l'ampleur sur le plan national et international.

Le premier intervenant fût Désiré Goubo, Président du Comité d’Organisation locale de ladite manifestation. Il a demandé à ses frères de la région de rendre hommage au Premier Secrétaire du COJEP, Nogbou Hyacinthe, qui ne le connaissant ni d’Adam ni d’Eve a donné son accord pour qu’il préside à la bonne tenue de cette rencontre. Le Maire de ZIKISSO, Djédjé Ziahourou, quant à lui, a souhaité une bonne caravane au COJEP tout en précisant qu’il adhère à ce mouvement de libération des deux leaders en détention préventive à la Haye si chers à la Côte d’Ivoire.

Le Président du Comité de Pilotage de l’opération « CPI, ça suffit ! », Dr Saraka Patrice, a présenté le Comité Local de Suivi composé d’autochtones et d’allogènes résidant à ZIKISSO. Un comité qu’il a investi d’une mission : parcourir hameaux et campagnes pour que tous les Ivoiriens se retrouvent car, dit-il le pays « va mal ». Il est temps de préparer, à travers cette caravane l’arrivée en Côte d’Ivoire des exilés politiques, des prisonniers de haute notoriété tels que Gbagbo Laurent, Charles Blé Goudé et Simone Gbagbo. Cette caravane doit être une affaire de tous les habitants de la Côte d’Ivoire du Nord au Sud car Gbagbo et Blé Goudé et tous les autres prisonniers constituent les maillons manquants de la chaîne de la réconciliation en Côte d’Ivoire, conclut –il.

Paul Adingra, qui représentait le Ministre Kobenan Innocent ANAKY, empêché et invité de l’étape de la caravane « CPI, ça suffit ! » à ZIKISSO, malgré son état de santé fragile a tenu à remercier le bureau du COJEP et principalement Dr Saraka Patrice pour l’initiative engagée pour la libération du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé. Il se dit déterminé avec l’ancien membre du RHDP, à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que ces deux leaders hument l’air de la liberté. Et ce combat sera sans condition car « libérer GBAGBO et Blé Goudé n’est pas une faveur mais une obligation ». D’où son adhésion au slogan « CPI, ça suffit ! ».

Le Premier Secrétaire du COJEP, Hyacinthe Nogbou, après avoir remercié tous les musulmans pour ce mois de jeûne, a demandé aux populations de ZIKISSO de pardonner toutes les attaques subies pendant la période de crise que le pays a traversée. « L’opération CPI n’est pas une guerre, elle consiste à rendre la justice à ces valeureux leaders estampillés à la Haye sans preuve. Des dizaines de témoins sont passés au prétoire de la célèbre cour de justice internationale mais toujours aucune preuve tangible pour prouver que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont commis les nombreux crimes qu’on leur impute pendant la crise socio-politique de 2011 » affirme le premier responsable du parti de Charles Blé Goudé. Dr Nogbou a ensuite demandé une minute de silence pour son collègue et ami Guilé Valère, arraché à l’affection des siens il y a de cela quelques semaines et originaire de la région de ZIKISSO.

Source: Cercom

 

Commentaires