Politique

Cameroun-Présidentielle 2018 : Guerre de « Plagiat » entre deux candidats

Cameroun-Présidentielle 2018 : Guerre de « Plagiat » entre deux candidats

Les partisans de Serge Espoir Matomba et ceux de Cabral Libii se disputent la paternité et l’idée de la forme du gouvernement de 15 ministères en cas de victoire à la présidentielle du 7 octobre 2018.Un autre homme politique dit être le premier à en avoir parlé.  

 

« Matomba a parlé de la réduction du nombre de ministères à 15. Aujourd’hui les autres s’alignent », cette phrase est de Clarence Hardy Yongo du staff de la communication de Serge Espoir Matomba, jeune candidat à la Présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun pour le compte du parti politique dénommé le Purs. L’équipe de Matomba estime que leur candidat en parle dans la presse depuis 2010. Cette proposition d’un gouvernement de 15 ministres serait donc son idée « exclusive ».

 

Face à la presse le 18 août 2018 à Yaoundé, Cabral Libii candidat investi par le Parti Univers a déclaré qu’il réduira le gouvernement à seulement 15 ministres. Du coup sur la toile, les deux camps crient au « plagiat ».

 

Mais cette architecture gouvernementale à 15 ministres semble avoir une origine beaucoup plus lointaine : « C’est bien le Rdpf_kumzse par ma modeste voix, qui va faire la proposition en 1995 lors d’un entretien avec Dr. KOLL, chargé de l’international à la fondation Konrad Adenauer, entretien conduit par moi Dr. Antoine De Padoue NDEMMANU, d’un gouvernement camerounais de quinze 15 Ministères. Cette architecture gouvernementale fut adoptée par le nouveau gouvernement allemand conduit par le Chancelier allemand Dr Gerhard SCHRÖDER, qui appliquera pour la première fois cette nouvelle architecture et depuis lors devenue une norme pour tous les autres gouvernements allemands » avait déclaré à yaoundeinfo.com le 4 juin 2018, le Dr Antoine De Padoue Ndemmanu ancien candidat malheureux à la présidentielle de 1997 et président national du rdpf-kumzse. Maintenant qui ment et qui dit la vérité ?

 

yaoundeinfo.com

Commentaires