Politique

Burkina Faso/ Roch Kaboré sommé de tenir ses promesses de campagne

Burkina Faso/ Roch Kaboré sommé de tenir ses promesses de campagne

L’Alliance pour la défense de la patrie (ADP) a appelé ce vendredi, les nouvelles autorités à tenir les promesses faites au peuple burkinabè, pendant la campagne présidentielle de 2015

«Nous sommes sortis pour rappeler à ceux qui nous gouvernent qu’ils ont des responsabilités face au peuple parce que depuis leur accession au pouvoir rien ne va, la situation se détériore de jour en jour», a affirmé le président de l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP, société civile), Abraham Badolo.

M. Badolo s’exprimait ce vendredi à Ouagadougou, à l’occasion d’un point de presse sur la situation nationale.

Pour lui, les nouvelles autorités ont fait des promesses pendant leur campagne présidentielle de 2015, qu’elles doivent «forcement» tenir pour soulager un tant soit peu le peuple insurgé.

Il a en outre signalé que certains secteurs comme ceux de l’économie, de la sécurité, de la santé, etc., sont confrontés à d’énormes difficultés au pays des Hommes intègres.

Le président de l’ADP a par ailleurs estimé que certaines organisations de la société civile, proches du pouvoir, se dressent contre l’intérêt supérieur de la Nation par leurs actes de «sabotage».

«Nous avons fait une mise en garde à l’endroit de ce pouvoir qui est en train de créer une FEDAPC bis (ex puissante association pro Blaise Compaoré, ndlr) à travers la création des réseaux d’OSC au Burkina Faso», a-t-il soutenu.

Sur la question de la déviation des OSC de leur mission de veille citoyenne, le président Abraham Badolo a signifié que certaines sont déjà dans la soupe du parti au pouvoir en contrecarrant leurs camarades.

De son avis, le pays tangue dans une tempête vers une destination incertaine et une absence de solutions idoines pour relever les grands chantiers du développement.

«Le silence du président Roch Marc Chriatian Kaboré sur ces questions majeures a fini de nous convaincre que notre pays est à la croisée des chemins », a-t-il ajouté.

Source: aouaga

Commentaires