Politique

Bruno Koné repond à la lettre du continent:"personne ne peut utiliser un budget comme il veut"

Bruno Koné repond à la lettre du continent:

L’article du confrère « La lettre du continent » faisant état de l’augmentation du budget de souveraineté du Président de la République de Côte d’Ivoire a été évoqué par le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné au terme du conseil des ministres du mercredi 6 septembre 2017

Bruno Koné a souligné la « mauvaise foi » contenue dans cet article, en précisant que des actions légales seront menées pour la manifestation de la vérité :  » Nous allons avoir recours au droit de réponse et si ce droit de réponse n’est pas publié comme il nous convient, nous irons plus loin (…) En Côte d’Ivoire, personne ne peut utiliser un budget comme il le veut, même pas le chef de l’État ».

Concernant les questions liées à la sécurité, Bruno Koné a annoncé la tenue ce jeudi 7 septembre 2017, d’une réunion du Conseil national de sécurité. « Au terme de cette réunion, le ministre de l’Intérieur animera une conférence de presse pour annoncer ce qui a été décidé. Le phénomène des enfants en conflit avec la loi est une préoccupation pour le gouvernement. Nous regrettons ce qui se passe, mais ce ne sont pas toujours des jeunes délinquants mineurs », a expliqué le ministre de l’Economie numérique, de la communication et de la poste..

S’agissant du Hadj 2017, le gouvernement a décidé, selon Bruno Koné, du remboursement intégral des pèlerins qui n’ont pu effectuer le voyage en Terre sainte ou leur inscription prioritaire pour le Hadj 2018, pour ceux qui le souhaitent.

Commentaires