Politique

Bruno Koné : « Le paiement des primes des mutins était une priorité pour le Gouvernement »

Bruno Koné : « Le paiement des primes des mutins était une priorité pour le Gouvernement »

Hier, mercredi 17 mai, il y a eu conseil de Ministres en Côte d’Ivoire, le premier après les mutineries qui ont secoué le pays pendant plusieurs jours. Au sortir de ce conseil, le compte rendu du porte-parole du gouvernement était très attendu. Selon le ministre Bruno Koné, le paiement des primes des mutins était une priorité.

 

 

De nombreux Ivoiriens se demandent pourquoi les autorités ont fléchis face aux exigences des soldats mutins. Ils estiment que le pouvoir Ouattara aurait pu faire preuve d’un peu plus de fermeté. Les soldats indisciplinés, qui ont fait passer des heures tristes à la Côte d'Ivoire, sont finalement retournés en caserne avec chacun 5 millions de FCFA en poche. En plus, ils encaisseront, par homme, 2 millions le mois prochain.

Le pouvoir, lui, fait une lecture différente de la situation. Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, a déclaré que l'Etat se devait de payer ces primes, c'était une priorité. 

« L’Etat fonctionne avec des priorités et rien n’est plus important que la paix et la sécurité. La mutinerie a coûté trop cher à notre pays. Il fallait donc faire en sorte que cette situation soit résolue avec le moins d’impact possible sur la population », a déclaré le ministre ivoirien de la Communication et de l’Economie numérique.

 

Commentaires