Politique

Brésil : Lula aux portes de la prison

Brésil : Lula aux portes de la prison

La Cour suprême Brésilienne a tranché pour le rejet de la demande d'habeas corpus de Lula Da Silva. L'ex-président peut être incarcéré dans les prochains jours.

Lula, 72 ans, devra purger une peine de 12 ans et un mois de prison pour avoir reçu un luxueux appartement en bord de mer de la part d'une entreprise de bâtiment en échange de faveurs dans l'obtention de marchés publics.

L'ex-président (2003-2010) nie farouchement, invoquant l'absence de preuves et dénonçant un complot visant à l'empêcher de briguer un troisième mandat, huit ans après avoir quitté le pouvoir avec un taux de popularité record.

Retransmis en direct à la télévision, les débats de la Cour suprême ont débuté mercredi après-midi et ont duré plus de 11 heures.

Les 11 juges se sont montrés profondément divisés et la demande d'habeas corpus de Lula a été rejetée par six voix contre cinq.

Bien que très serré, ce résultat est une victoire éclatante pour les procureurs de l'opération "Lavage-Express", enquête tentaculaire qui a mis au jour un gigantesque scandale de corruption impliquant des hommes politiques de tous bords.

Même s'il a été rattrapé par les affaires, Lula reste perçu comme "près du peuple" et dispose encore d'un réservoir de voix considérable, notamment dans les régions pauvres du nord-est, dont il est originaire.

Commentaires