Politique

Bouygues et Franzetti doublés sur le boulevard de Marseille

Bouygues et Franzetti doublés sur le boulevard de Marseille

La société NSE-CI, filiale ivoirienne du groupe libanais Nicolas Srouji Etablissement (NSE) établi à Beyrouth, est pressentie pour emporter le contrat d’extension du boulevard de Marseille (13 km), à Abidjan, au nez et à la barbe des groupes Bouygues et Franzetti.

 Estimé à plus de 50 milliards F CFA (76 millions €), ce marché est financé par l’Etat ivoirien et un prêt de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Officielle depuis décembre 2011, l’ouverture de la filiale ivoirienne de NSE a été facilitée par Patrick Achi, alors ministre des infrastructures économiques et actuel secrétaire général de la présidence. Les administrateurs locaux de NSE, Hassan Dakhlallah, Nicolas Srouji et Hassane Yao ont gardé de solides connexions au ministère des infrastructures, désormais dirigé par Amedé Koffi Kouakou. L’Etat est le plus important client de NSE. Par le passé, cette société a obtenu l’aménagement du boulevard Mohammed VI. Un contrat de 10 milliards F CFA (15 millions €). Longue de quatre kilomètres, cette infrastructure relie la commune d’Abobo à celle d'Anyama.

Commentaires