Politique

Bouteflika invité à briguer un 5ème mandat

Bouteflika invité à briguer un 5ème mandat

Le Front de libération nationale (FLN), au pouvoir en Algérie, a réitéré samedi son appel à un 5ème mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

Déjà le 7 avril dernier, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, avait publiquement fait part du "souhait" et du "désir" des militants de voir M. Bouteflika "poursuivre son œuvre" après 2019.

"Cet appel au président vise à garantir la continuité pour la sécurité du pays et dans l'intérêt des génération montantes", a-t-il déclaré lors d'une réunion, samedi, à Djelfa, à 270 km au sud d'Alger.

"Le dernier mot à ce sujet revient au président lui-même", a précisé le secrétaire général du FLN.

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a fait part, le 15 avril, de son souhait de voir Abdelaziz Bouteflika briguer un 5ème mandat.

A un an de la fin du mandat du chef de l'Etat, en avril 2019, les spéculations vont bon train en Algérie autour d'une nouvelle candidature de M. Bouteflika, au pouvoir depuis 1999 et très affaibli depuis cinq ans par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Le 9 avril, Abdelaziz Bouteflika a fait une très rare apparition devant un public en inaugurant, en fauteuil roulant, dans le centre d'Alger, une mosquée rénovée et deux stations de métro.

Il a été élu pour un 4ème mandat en 2014, un an après un AVC qui l'avait conduit à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, où il avait passé plus de deux mois.

M. Bouteflika, âgé de 81 ans, dirige l'Algérie depuis 19 ans.

Commentaires