Politique

Bouaké / Carrefour chassé par les mutineries

Bouaké /  Carrefour chassé par les mutineries

Lassés par les mutineries à répétition, les atteintes aux droits de l’homme et le risque de guerre dans cette partie du pays, plusieurs dizaines d’entreprises quittent la ville chaque année. Chez ceux qui restent, la désillusion est de rigueur. c'est le cas du groupe français carrefour qui a retiré son projet de s'installer dans cette ville.

 

« Nous avons beaucoup perdu à Bouaké, à commencer par le groupe Carrefour. Ce supermarché ne vient plus à Bouaké. Carrefour va à Grand-Bassam à la place de Bouaké pour réaliser des projets prévus sur Bouaké » a-t-il fait savoir M Nicolas Djibo d’un air désemparé.

En tant que maire de la deuxième grande ville de côte d’ivoire, Mr Djibo digère difficilement cette situation qui plonge de plus en plus sa ville dans le chaos « Dieu merci, la Banque mondiale a maintenu tous  ses projets à Bouaké. Nous avons gagné au moins quelque chose. C’est sûr que d’autres investisseurs qui ont prévu de venir à Bouaké, vont attendre encore. C’est au mieux six mois qu’on a perdus. Sinon peut-être le projet entier » s’est-il réconforté avant de marquer sa désillusion pour le premier responsable qu’il est de la commune, « Comment pourrais-je être fier d’être maire d’une ville indéfinissable comme celle de Bouaké ? C’est difficile. C’est difficile parce que nous aurions eu une chance immense d’amener les populations à se réconcilier. Parce que pour moi, les militaires sont nos enfants. Donc, c’est une réconciliation interne qu’il faut entreprendre à Bouaké. Et c’est quand toute la population sera réconciliée que je pourrais être fier ».

De plus en plus des voix s’élèvent depuis un certain temps pour décrier la situation de ni paix, ni guerre qui prévaut dans cette cité auparavant convoité par tous à cause de la paix qui y régnait. La reine des Baoulés l’avait décrié récemment au cours d'une cérémonie qui rassemblait les cadres du grand centre « De grâce, laissez Bouaké en paix ».

 

Commentaires