Politique

Bizutage: Alain Donwahi met en garde les formateurs des militaires

Bizutage: Alain Donwahi met en garde les formateurs des militaires

La rentrée solennelle du Tribunal militaire d’Abidjan (Tma) a eu lieu ce jeudi 29 juin 2017, au Plateau. A cette occasion, le ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, Alain-Richard Donwahi, a interpellé les encadreurs des élèves militaires.

« Il est arrivé par fois que des incidents malheureux surviennent dans nos écoles. Il était important de bien relever ce fait et faire en sorte que nous ayons de moins en moins d’incidents de bizutage que nous connaissons dans bien d’écoles pas seulement militaires d’ailleurs. Que les actes d’un autre âge soient vraiment effacés de notre paysage», a-t-il prévenu invitant ces formateurs à cesser ces actes.


« La formation n’est pas une punition. Mais un apprentissage surtout contre ces élèves qui doivent après faire partir de nos forces de l’ordre», a-t-il indiqué. Aux juges du Tma, le ministre les a invités à juger dans la vérité. « Nous espérons que ce tribunal militaire saura juger en son âme et conscience mais surtout en toute vérité. C’est que nous attendons de nos magistrats », a-t-il dit.

Comme lui, Ange Kessi, commissaire du gouvernement a mis en garde les formateurs de ces écoles militaires. «Nous recevons beaucoup de plaintes des victimes de ces actes. Arrêtez ça! Nous serons, désormais, sans pitié !», a-t-il informé.

Le nouveau magistrat du Tribunal militaire, le chef d’Escadron de gendarmerie Sylvain Adou, nommé par arrêté 289 du 19 mai 2017 s’est engagé à mener sa mission avec «responsabilité et appliquer la loi telle qu’elle est».  Les audiences débutent le 6 juillet prochain.

 

                                                               Frat-Mat

 

 

Commentaires