Politique

Beugré Djoman, candidat Rhdp aux élections locales, retrouve sa famille politique, le Pdci

Beugré Djoman, candidat Rhdp aux élections locales, retrouve sa famille politique, le Pdci

Beugré Djoman, un cadre du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir), qui s’était présenté sous la bannière Rhdp, la coalition au pouvoir, lors des élections locales, s’est affiché samedi aux côtés des membres de sa famille politique, à l’occasion d’une campagne d’adhésion au parti.

M. Djoman, tête de liste du Rassemblement des Houphouëtistes pour  la démocratie et la paix (Rhdp) pour les élections municipales du 13  octobre 2018 à Bingerville, à l’Est d’Abidjan, a pris part à la Maison  du parti (siège du Pdci), au lancement de la campagne d’adhésion et  d’immatriculation.

Le retour de M. Djoman à sa  base politique intervient après un échec aux élections municipales à  Bingerville. Le maire sortant de cette cité historique qui conduisait la  liste Rhdp, a été battu par le député Issouf Doumbia, qui a par la  suite remis sa victoire au Rhdp.    

 
 

En dépit du  retirait du Pdci du processus de création du Parti unifié Rhdp, certains  de ses cadres sont restés attachés à cette coalition. Dans cet élan, M.  Djoman s’était mis sous le parrainage du Rhdp malgré la rupture de  l’ex-parti unique avec la mouvance présidentielle.

Plusieurs  cadres du Pdci ont obtenu lors des élections municipales et régionales  couplées du 13 octobre 2018, l’onction du Rhdp. Le président du Pdci,  Henri Konan Bédié, a fustigé une tentative de débauchage et d’ «  intimidation » de ses cadres par le pouvoir.   

Résolu  à reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020, le Pdci, ex-allié au pouvoir, a  lancé samedi officiellement une campagne d’adhésion et  d’immatriculation au parti, qui vise un objectif de 1 million de  militants. Et ce, d’ici à l’orée des prochaines joutes électorales. 

Commentaires