Politique

Bédié fait les yeux doux à Soro pour la présidentielle

Bédié fait les yeux doux à Soro pour la présidentielle

En Côte d'ivoire, les propos d'Henri Konan Bédié ont été clarifiés et réaffirmés par ses lieutenants du PDCI. Ce week-end, dans une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique, l'ancien président ivoirien assure que candidat du RHDP, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, sera issu de sa propre formation politique, le PDCI. En 2014, le PDCI s'était effacé pour soutenir la candidature du représentant du RDR, le Rassemblement des républicains, Alassane Ouattara. A l'époque, les deux partis avaient signé un accord d'alternance pour l'échéance présidentielle électorale de 2020.

Ce n'était pas officiellement l'ordre du jour de la réunion au siège du PDCI ce lundi 19 juin matin. Pourtant, l’élection présidentielle est sur toutes les lèvres. « Le PDCI aura un candidat avec ou sans qui que ce soit et nous comptons bien que ce candidat soit adoubé par l’ensemble de l’alliance », a déclaré Jean-Louis Billion, porte-parole du mouvement politique.

L'alliance Bédié-Ouatarra bat-elle de l'aile ? Kouadio Konan Bertin, ancien frondeur qui a fraîchement retrouvé sa place au sein du parti, se faufile. « Il vient de revenir, là simplement maintenant, laissez-moi savourer cet instant. C’est en 2020, il y a du chemin », explique-t-il.

Le président Henri Konan Bédié va jusqu'à afficher dans la presse son soutien à Guillaume Soro, ancien chef rebelle aujourd'hui président de l'Assemblée nationale rallié au RDR, le parti présidentiel, mais sous les projecteurs depuis la découverte d'une cache d'arme dans la maison de son directeur de protocole lors des mutineries de mai dernier.

« En affirmant que le président Soro est son protégé, c’est un large rassemblement que le président Bédié veut faire », a lancé Djedri N'goran, un cadre du PDCI. Retour de bon procédé, sur son compte Facebook, Guillaume Soro a remercié son ainé pour sa confiance.

Commentaires