Société

Bavure policière sur journaliste: Amnesty internationale demande des comptes au gouvernement ivoirien

Bavure policière sur journaliste: Amnesty internationale demande des comptes au gouvernement ivoirien

Amnesty internationale invite les autorités ivoiriennes à ouvrir une enquête sur l’interpellation brutale du journaliste-bloggeur, Daouda Coulibaly, lors de la marche de l’opposition le jeudi 22 mars dernier, alors qu’il était en pleine exercice de ses fonctions.

 

« Porter des coups à un Journaliste dans le cadre de ses activités est une grave atteinte aux droits humains. Les autorités doivent identifier et traduire en justice les responsables de l'agression du  journaliste-bloggeur Coulibaly Daouda », a posté sur son compte twitter Amnesty internationale Côte d’Ivoire.

Rappelons que le journaliste Daouda Coulibaly dit Daouda Coulibaly Sa majesté avait été violemment interpellé alors qu’il couvrait une marche de l’opposition qui réclame une réforme de la Commission électorale indépendante (Cei), organe chargé de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire.

Commentaires