Politique

Audience de confirmation des charges : des proches de Blé Goudé expriment leurs craintes

Audience de confirmation des charges : des proches de Blé Goudé expriment leurs craintes

«Là où les charges contre Gbagbo ont été confirmées, il y’a de quoi craindre qu’il en soi de même  pour notre leader Charles Blé Goudé. »  Ces propos sont ceux de Joël Amany,  un militant pour la cause de Charles Blé Goudé  qui s’exprimait ce matin sur l’ouverture de l’audience de confirmation des charges  à l’encontre de ce dernier, ce lundi matin. 

Selon ce jeune homme qui dit avoir  répondu à tous les appels à  la mobilisation lancés par Blé Goudé à l’époque, il voit difficilement son leader échapper à cette cour qu’il traite de partial.

Pour lui, il faut plutôt patienter et attendre le procès afin de véritablement débattre sur la culpabilité ou non du « général de la rue ».

Comme Joël, ils sont nombreux les  proches du leader de l’ex galaxie patriotique, qui ne croient pas du tout à une solution miracle à la CPI. Même s’ils savent que Blé Goudé affichera une mine de sérénité,   ils sont convaincus que c’est juste pour la forme. « En réalité, il n’y a rien à espérer de cette cour. Elle est au service des colons et nous ne serons jamais surpris de ces décisions » lance Serges.

Charles Blé Goudé a contre lui assez d’éléments de preuves (184 aux dernières nouvelles) qui faciliteraient  aux juges son procès. En première ligne de la contestation des résultats  proclamés par la  commission électorale, il fait partie de la chaine de commandement qui donnait directement des ordres aux miliciens. Sa haine pour les Français et envers les cadres du RHDP et leurs militants, avait atteint  un seuil où il n’a pas hésité à accentuer le clivage entre les ivoiriens. L’on sait par exemple que la zone où il habitait à Yopougon était une base  de miliciens qui obéissaient directement à ses ordres. L’on sait aussi, qu’il avait usé de son influence auprès de Gbagbo pour faire intégrer des milliers de jeunes  miliciens au sein de l’armée. Qui ne se souvient pas de ses menaces à l’endroit des « habitants de l’hôtel du Golf » en pleine crise ?  Qui ne souvient pas, de ces appels  contre les intérêts des Français  et contre les ressortissants Français en Côte d’ivoire à travers cette fameuse menace «c’est mélangé, à chacun son Français. »

Non, Blé Goudé ne peut être libéré par la justice internationale. Oui à l’instar de son leader, les charges seront confirmées à son endroit.  Oui il  est temps de mettre fin à ce règne des  individus nocifs tels que Blé Goudé  afin que la jeunesse Ivoirienne puisse grandir, loin des rancunes  et des haines entre communautés.

 

Pascal Blé

Commentaires