Politique

Attaqué par la presse sur sa gouvernance, Jean Kouassi Abonouan parle manipulations de ses adversaires politiques

Attaqué par la presse sur sa gouvernance, Jean Kouassi Abonouan parle manipulations de ses adversaires politiques

Le président du conseil régional de Gbêkê, Jean Kouassi Abonouan, met au compte des manipulations de ses adversaires politiques, les enquêtes et les critiques diffusées par la presse sur sa gouvernance au cours de ces derniers temps.

Le président du conseil régional de Gbêkê s’est prononcé sur la question, lundi, à Bouaké, en affirmant détenir tous les éléments pour répondre à tout ce qui a été évoqué, mais qu’il ne répondrait.

«Je ne voulais pas répondre à ces attaques parce que beaucoup de personnes m’ont appelé, elles ont compris que ce sont des manipulations d’adversaires politiques. Quand un adversaire politique n’a pas autre programme que de casser du sucre sur les autres, je crois qu’il fait lui-même un aveu d’impuissance.  Donc j’ai préféré ne pas répondre à ça», a-t-il déclaré.

M. Kouassi Abonouan veut briguer un second mandat. En attendant, ses autres adversaires, deux autres cadres de son parti, le PDCI-RDA, ont également déclaré leurs candidatures pour ces prochaines élections régionales. Une réunion de conciliation tenue, le 29 juillet, à Bouaké, en vue du choix d’un candidat unique pour le parti n’a pas atteint son objectif. La question a été soumise à la direction du parti.

«Ces élections, on les souhaite, à l’image de la Côte d’Ivoire, qu’elles soient apaisées, parce que le maître mot, c’est la Côte d’Ivoire, c’est la paix (…) Je souhaite que ce soit dans un esprit de tolérance et qu’après ces élections, ce soit la fraternité qui triomphe», a-t-il lancé.

Commentaires

encore D'Actu
ITV