Société

« Abidjan ville propre » : Anne Oulotto dévoile sa stratégie

« Abidjan ville propre » : Anne Oulotto dévoile sa stratégie

Le jeudi 20 septembre dernier à l’espace Lattrille sis à Cocody, la ministre ivoirienne de l’assainissement et de Salubrité était face à la presse. Anne Oulotto, entourée de ses collaborateurs, a dévoilé sa stratégie en ce qui concerne son objectif, celui de faire de la Côte d’Ivoire un pays propre à l’horizon 2020. Pour ce faire, elle compte sur l’appui et l’expertise de deux opérateurs internationaux qui sont ECO EBURNIE et ECOTI SA, des entreprises qui excellent dans le secteur de la gestion moderne des déchets.

 

« Abidjan ville propre », tel est l’objectif à court terme que s’est fixé l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers son Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité. Dans l’optique de passer à l’étape supérieur en ce qui concerne la gestion des déchets, un appel d’offre international a été ouvert. La ministre Anne Oulotto a dévoilé les noms des heureux élus, ce jeudi 20 septembre, lors d’une conférence de presse à l’espace Latrille Event sis aux deux plateaux dans la commune de Cocody.

Il s’agit des entreprises telles qu’ECO EBURNIE et ECOTI SA. Ces deux opérateurs internationaux ont été choisis par l’Etat de Côte d’Ivoire pour la gestion des déchets et tous services de propreté du district autonome d’Abidjan. ECOTI SA, est un groupement d’opérateurs Tunisiens et Ivoiriens composé des sociétés ECOTI, SOCOBAT, DECO, AGETUR, MOYA, Etablissements Coulibaly et EIDA. Quant à ECO EBURNIE, elle est un groupe d’opérateurs Ivoiro-Portugais. Elle composée de deux filiales dont, CLEAN BOR (Côte d’Ivoire) et MOTA ENGIL (Portugal).

Le ministère de l’Assainissement et de Salubrité leur a attribué les trois secteurs que forme l’agglomération d’Abidjan. Ces derniers devront transférer en Côte d’Ivoire des technologies propres et des bonnes  pratiques de propreté et de valorisation des déchets. Le découpage ce fait de la façon suivante : Le Secteur 1 : (Abobo, Anyama, Bingerville, Cocody et Plateau) a été confié à l’entreprise ECOTI SA. Le Secteur 2 : (Adjamé, Attécoubé, Yopougon et Songon) et le Secteur 3 (Koumassi, Marcory, Port-Bouët et Treichville) seront l’affaire de l’opérateur ECO EBURNIE.

 

 

 

Commentaires