Politique

Scandale des véhicules non dédouanés : Mamadou Koulibaly appelle à des « procès équitables »

Scandale des véhicules non dédouanés : Mamadou Koulibaly appelle à des « procès équitables »

Dans l’affaire des véhicules frauduleusement immatriculés, Mamadou Koulibaly demande aux autorités ivoiriennes d’organiser des « procès équitables et transparents ».  

 

Le fondateur de LIDER (Liberté et démocratie pour la République) n’a pas eu la langue de bois. Mamadou Koulibaly a fait savoir que « le scandale a débuté lorsque le ministre de la Justice (Sansan Kambile, Ndlr), conseiller juridique du président de la République, ancien secrétaire général du gouvernement, s’est fait attraper pour tentative frauduleuse d’importation de véhicules avec une fausse exonération ».

Sur son compte Twitter, l’ex président de l’Assemblée nationale a dénoncé la « corruption, détournements, affairisme, impunité » au sommet de l’Etat. Il a par ailleurs préconisé «des arrestations; des procès équitables et transparents; des condamnations si la culpabilité est établie ; et l’exécution effective des peines».

Commentaires