Politique

Différend maritime Côte d'Ivoire-Ghana : Le Tribunal international du droit de la mer tranche

Différend maritime Côte d'Ivoire-Ghana : Le Tribunal international du droit de la mer tranche

Statuant sur le différend concernant la frontière maritime entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, samedi à Hambourg, en Allemagne, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM) a estimé que le Ghana n’a pas violé les droits d’exploitation pétrolière ivoiriens.

 

Dans son arrêt, la cour considère que « le Ghana n’a pas violé les droits souverains de la Côte d’Ivoire » comme l’affirmait Yamoussoukro qui considérait avoir un droit exclusif d’exploitation d’hydrocarbures dans une zone offshore disputée, rapporte l’AFP.

Le TIDM a par ailleurs calculé le tracé de la frontière maritime en utilisant le principe de l’équidistance défendu par le Ghana. Cette carte s’impose désormais aux deux parties.

Les deux pays d’Afrique de l’Ouest s’opposaient sur le tracé de leur frontière maritime, qui traverse un gisement de pétrole offshore que les deux voisins souhaitent exploiter.

Commentaires