Politique

«Mémoire collective»: un ouvrage sur les violences politiques en Guinée

«Mémoire collective»: un ouvrage sur les violences politiques en Guinée

Dans la capitale guinéenne Conakry, RFI et la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) présentent ce 25 septembre au public l'ouvrage « Mémoire collective, une histoire plurielle des violences politiques en Guinée ».  Retracer 60 ans de violences politiques en Guinée, c'est l'ambition de ce livre. Une histoire plurielle, racontée par des universitaires guinéens et français, des journalistes de RFI et les défenseurs des droits de l'homme de la FIDH. Ce projet inédit contient des témoignages, une enquête et des réflexions sur les violences qu'a connues la Guinée depuis 1954.

RFI et la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) présentent ce 25 septembre au public l'ouvrage Mémoire collective, une histoire plurielle des violences politiques en Guinée. Ce livre est le résultat d'un travail d'une année et demi avec des aller-retour de plusieurs journalistes entre Paris et la Guinée.

« Mémoire collective » présente l’histoire des violences politiques qui ont jalonné l’histoire de la Guinée depuis les années qui ont précédé l’Indépendance, en l’occurrence depuis 1954jusqu’au massacre du 28 septembre 2009. Ce parcours dans l'histoire guinéenne passe par la Première République et ses complots jusqu'à l’accouchement progressif de la démocratie dans la douleur après la prise de pouvoir des militaires en 1984.

Bourreaux et victimes, récit pluriel

Dans ce livre pluriel, on entend les bourreaux et les victimes, ceux qui étaient dans le système et ceux qui étaient opposés. Ce récit équilibré, pour lequel se sont associés des auteurs guinéens et non-guinéens, ne cherche pas par ailleurs ni à juger ou à encenser, mais simplement à comprendre ce qui s’est passé.

Commentaires