Economie

L’OPEP s’accorde pour augmenter significativement la production de pétrole

L’OPEP s’accorde pour augmenter significativement la production de pétrole

Compromis entre les deux frères ennemis de l'OPEP : l'Iran et l'Arabie saoudite sont parvenus à un consensus pour que le cartel relève sa production de pétrole d'un million de barils par jour à partir de juillet 2018. Avec pour objectif de calmer les prix à la pompe dans les pays consommateurs, sans trop nuire aux revenus des pays exportateurs.

Après de longues délibérations, l'Iran a finalement consenti à ce que l'OPEP rouvre les vannes, comme le souhaitait l'Arabie saoudite. Un revirement après 18 mois de réduction de l'offre du cartel.

L'augmentation d'un million de barils par jour officiellement consentie par l'OPEP viendra surtout compenser l'impossibilité du Venezuela, de l'Angola et de la Libye à remplir leur quota. L'OPEP en était en effet arrivée à produire collectivement moins que son plafond établi en novembre 2016. La hausse, décidée à Vienne sera réalisée grâce à la capacité de production inutilisée de l'Arabie saoudite et des émirats.

Elle permettra d'éviter une flambée des prix des carburants au deuxième semestre, après le pic du mois de mai qui avait déjà fortement mécontenté le président des Etats-Unis, allié des Saoudiens. Sans pour autant faire plonger les prix du brut. C'était la crainte des Iraniens : ils mettront moins de pétrole sur le marché dans les mois qui viennent et pour eux chaque baril compte.

Commentaires