Economie

Emmanuel Essis, du CEPICI au secrétariat d’Etat à l’investissement

Emmanuel Essis, du CEPICI au secrétariat d’Etat à l’investissement

"Esmel Emmanuel Essis, 45 ans, directeur général du Centre de promotion des investissements de Côte d’Ivoire (Cepici), était quant à lui directeur associé du cabinet Amsey’s International Consulting. Après plusieurs années passées comme directeur de Coca-Cola pour plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, il faisait du conseil en entreprise. Basé à Paris, il effectuait de nombreux voyages en Afrique quand un ami l’a prévenu de l’opportunité de revenir en Côte d’Ivoire. Il a recruté une équipe de jeunes cadres dont la mission est d’attirer les investisseurs, d’accompagner les entreprises étrangères et de participer à la réflexion sur l’amélioration de l’environnement des affaires" dit de lui un article en ligne de l’hebdomadaire Jeune Afrique daté du 27 juin 2013.

A cette époque, Esmel Emmanuel Essis, la Côte d’Ivoire venait de vivre une crise postélectorale de 2010 à 2011 et plusieurs cadres dont le DG de la RTI Ahmadou Bakayoko et Philippe Pango du Vitib abandonnent leur douillet confort pour se mettre au service du pays. Après avoir vu leurs dossiers passés entre les mains du Cabinet Deloitte.

En septembre 2013, Esmel Emmanuel Essis est nommé directeur général du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire. Moins de cinq ans après le chef de l’Etat Alassane Ouattara lui confie mardi au sein du gouvernement Gon Coulibaly le secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la promotion de l’investissement privé.

Mardi 10 juillet, jour de la publication des membres de l’équipe gouvernemental, M. Essis annonçait un peu plus tôt dans la journée : "Le CEPICI a capté 1 808 milliards d’investissements entre 2015 et 2017soit 25% du montant national", ajoutant que le CEPICI a contribué à la création de "111 672 emplois" contre "239 465 emplois privés nationaux" soit "un taux de 47%" d’emplois générés au niveau national. Le tout pour "33 500" sociétés créées sur la même période, au cours d’une conférence bilan 2017 et à mi-parcours 2018 du Centre qu’il dirige.

Mordu du travail, Esmel Emmanuel Essis voit ainsi ses efforts reconnus et récompensés par Alassane Ouattara qui a lancé mercredi à l’endroit des membres du nouveau gouvernement lors du Conseil des ministres : "La Côte d’Ivoire a fait des progrès importants au cours des sept dernières années ; notre pays est admiré de tous et se classe parmi les meilleures performances en Afrique et dans le monde".

Marié, Emmanuel Essis qui est passé par le lycée technique (promotion 78) a fait des études en finances et comptabilité à l’Ecole supérieure de commerce (Promotion 83) à Abidjan.

Commentaires