Politique

Arriérés de salaires/ Zadi Gnagna: « Les 250 milliards de FCFA seront intégralement versés »

Arriérés de salaires/ Zadi Gnagna: « Les 250 milliards de FCFA seront intégralement versés »

Dans le souci de régler le problème des arriérés de salaires des fonctionnaires, le Gouvernement ivoirien avait promis des résultats au mois de juillet prochain. C’est dans ce sens que le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, accompagné de quelques membres du gouvernement ont rencontré la plateforme des syndicats de fonctionnaire, hier mardi 27 juin à Abidjan. Cette réunion avait pour ordre du jour, l’élaboration d’un calendrier de paiement. Au sorti de cette rencontre, les responsables syndicaux ont salué l’avancée des négociations.

Hier, mardi 27 juin, il était question d’élaborer un calendrier de paiement des arriérés de salaires lors de la rencontre entre le Gouvernement et les responsables syndicaux. Les fonctionnaires réclament 250 milliards de francs CFA d'arriérés de salaires. Même si les deux parties ne sont toujours pas d’accord sur certains points, ils saluent les avancées des négociations.

Syndicats et gouvernement de Côte d'Ivoire devaient déjà se retrouver à la primature il y a deux semaines. Une rencontre annulée par les deux parties à la dernière minute.

Ce mardi, pourtant, les visages étaient sereins et pratiquement sans émotions à la sortie de la salle de conférence, lieu de la réunion. Malgré le fait que le Gouvernement n’est voulu faire aucun commentaire sur cette rencontre, Théodore Gnagna Zadi, président de la plateforme des syndicats, a manifesté sa satisfaction.

« Oui, les 250 milliards de FCFA d'arriérés seront versés intégralement sur une période qui sera bien entendu indiquée. Je pense que dans les jours à venir, officiellement, toutes les clauses de l’accord seront dévoilées Le gouvernement est d'accord pour payer maintenant. Sur combien de temps ? Quel montant va-t-il mettre dans la cagnotte ? Ce sont ces questions techniques qui n'ont pas été bouclées ce soir Pour l'instant, le gouvernement fait d'autres propositions. Mais ce qu'il faut retenir, c'est qu'il s'engage à payer », a déclaré Zadi Gnagna.

Commentaires