Politique

Arrêté à l’aéroport d’Accra : Justin Koné Katinan entre les mains de la police

Arrêté à l’aéroport d’Accra : Justin Koné Katinan entre les mains de la police

Cela pourrait sonner comme un coup dur pour les pro-Gbagbo. La nouvelle est tombée, très tôt le matin, ce lundi 12 mars. Justin Koné Katinan, porte-parole de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo a été interpelé, hier, dimanche 11 mars nuit, à l'aéroport d'Accra au Ghana. L’ex-ministre ivoirien qui y réside depuis quelques années, a été arrêté par la police ghanéenne, alors qu'il revenait d'un voyage. Son téléphone portable et autres effets personnels lui ont été confisqués.

Le ministre Justin Koné Katinan, porte-parole de Laurent Gbagbo, est depuis hier entre les mains de la police ghanéenne. Il a été interpellé ce dimanche 11 mars, dans la nuit à l’aéroport d’Accra, alors qu'il revenait de voyage. Des effets personnels dont un téléphone portable ont été confisqués.

Il est important de rappeler qu’un mandat d'arrêt international a été lancé contre Justin Koné Katinan par le pouvoir d’Abidjan. Il est en exil au Ghana depuis 2011, date de la fin de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire. Selon son avocat, les choses suivent la procédure et tout rentrera bientôt dans l’ordre. Il demande aux pro-Gbagbo de rester calmes et serein.

Commentaires