Politique

Après le putsch manqué en Guinée Equatoriale: Obiang sollicite un tête-à-tête avec Macron

Après le putsch manqué en Guinée Equatoriale: Obiang sollicite un tête-à-tête avec Macron

Le coup d’état manqué en Guinée Equatoriale a laissé des traces dans le pays. Le chef de l’Etat Equato-Guinéen, qui avait accusé la France d’être la base arrière de ce putsch manqué souhaite clarifier les choses. Le président Obiang a mandaté l’ambassadeur de Guinée Equatoriale en France, Miguel Oyono Ndong Mifumu, pour solliciter un tête-à-tête avec Emmanuel Macron.

Miguel Oyono Ndong Mifumu, l’ambassadeur de Guinée Equatoriale en France, a été reçu, à sa demande, en audience au Quai d’Orsay le 16 avril dernier. Il y a rencontré Rémi Maréchaux, directeur Afrique et Océan indien Français, pour solliciter une rencontre entre les présidents Obiang et Macron. Ce, afin de clarifier la position de la France envers la Guinée Equatoriale et dissiper les malentendus.

Selon la presse locale, le diplomate équato-guinéen a aussi informé ses interlocuteurs français qu’un procès jugeant les responsables de la tentative du coup d’Etat mercenaire de décembre 2017 aurait bientôt lieu en Guinée Equatoriale.

Si, selon le pouvoir de Malabo, des ressortissants français sont impliqués, l’ambassadeur a toutefois affirmé ne pas disposer d’éléments impliquant le gouvernement français. Mais a prévenu que « de nouveaux noms et informations sortiront, créant de nouvelles surprises ».

Commentaires