Politique

Alternance 2020 / Mabri brise le rêve de Bédié: "Je serai candidat en 2020"

  • APA |

  • par K.O |
Alternance 2020 / Mabri brise le rêve de Bédié:

Le Président de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI), Dr Albert Toikeusse Mabri a annoncé, dimanche, à Bouaké (379 Km au nord d’Abidjan), ‘’être d’accord avec la position de son parti’’, qui lui recommande de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2020.

« L’UDPCI veut que son président soit candidat en 2020, je suis totalement d’accord avec cette position de mon parti. Nous allons nous y atteler » a déclaré M. Mabri lors d’une conférence de presse à la fin du premier congrès ordinaire de l’Union des enseignants de l’UDPCI (UE-UDPCI).

« L’UDPCI a des ambitions. Le président de l’UDPCI a des ambitions pour la Côte d’Ivoire » a ajouté M. Mabri, espérant que d’ici 2020 les ivoiriens le verront comme l’une des personnes « capables » de poursuivre les chantiers amorcés par le Président Alassane Ouattara.

« Notre soutien à sa candidature (Alassane Ouattara) en 2015 s’inscrit dans le cadre de la conviction que nous nous sommes faites car nous croyons qu’il n y a que lui, qui peut apporter à la Côte d’Ivoire ce qu’elle recherche en termes de cohésion, de rassemblement et surtout de développement », a encore indiqué le leader de l’UDPCI.

« C’est pour cela que nous sommes à ses côtés, quand il aura fini, évidemment l’UDPCI veut que son président soit candidat en 2020 » a confié Albert Toikeusse Mabri.

Répondant à la question de savoir comment se fera l’alternance au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en 2020, le Président de l’UDPCI, a avoué que, « tous les partis ont des ambitions ».

« Le PDCI a raison de vouloir être là en 2020, peut-être le RDR aussi et d’autres partis du RHDP, et tout cela est légitime (…) » a-t-il ajouté. Revenant sur les risques d’éclatement du RHDP, vu les ambitions clairement affichées par chacun des partis composants cette coalition pour l’alternance en 2020, M. Mabri s’est dit « confiant ».

«  Nous posons l’option de nous rassembler d’avantage au sein du RHDP, si c’est le cas, ce rassemblement mettra sa confiance dans la personne qui sera la mieux placée pour porter notre flambeau et poursuivre l’œuvre de reconstruction de la Côte d’Ivoire » a-t-il admis.

« J’ai espoir que cette personne ce sera moi, ce ne sera ni contre le PDCI, ni contre le RDR, ni contre les autres partis du RHDP, mais ce sera certainement, au nom du rassemblement et ce sera avec beaucoup de fierté que je porterai le flambeau » a-t-il conclu.

Commentaires