Politique

Alliance politique : RDR, PDCI qui va porter le coup de grâce au RHDP ?

Alliance politique : RDR, PDCI qui va porter le coup de grâce au RHDP ?

L’alternance politique tant souhaitée par le président Henri Konan Bédié est sérieusement menacée. L’appel de Daoukro ne séduit plus les cadres du Rassemblement des républicains (RDR). Le PDCI révise ses troupes. Le navire du  Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) tangue.

Le RDR et le PDCI ne s’accordent pas vraiment sur la succession d’Alassane Ouattara. Les militants du « vieux » parti qui attendaient calmement une belle passe de la part des républicains peuvent continuer à rêver. Le parti crée par Djéni Kobenan n’entend pas se soumettre à l’alternance politique. Pour la simple raison que le pouvoir ne cède pas mais se conquiert. Cissé Ibrahim Bacongo, un proche du chef de l’Etat, et Joël N’Guessan, porte-parole du RDR, se sont longuement fait les chantres de la conservation du pouvoir par l’allié du PDCI. L’appétit du pouvoir est passé par là. L’appel de Daoukro que le président Bédié avait qualifié d’ « appel de raison mais aussi un appel du cœur, un appel pour la stabilité politique de la Côte d’Ivoire et pour le développement, mais aussi favorable à l’action des investisseurs de la Côte d’Ivoire » n’intéresse plus vraiment les sympathisants d’Alassane Ouattara. Henri Konan Bédié, pour sa part, a pris la pleine mesure des déclarations de caciques du parti à la case verte. C’est désormais su : son parti aura bel et bien un candidat à l’élection présidentielle de 2020. C’est Jean-Louis Billon, porte-parole adjoint dudit parti qui l’a annoncé en ces termes : « Le PDCI aura un candidat avec ou sans qui que ce soit et nous comptons bien que ce candidat soit adoubé par l’ensemble de l’alliance ». Le Sphinx de Daoukro va plus loin, affirmant que ce candidat sera «le candidat unique du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix) ». Mais que vaut encore le RHDP dans cette atmosphère surchauffée entre le RDR et le PDCI ?

Le RHDP sur une mauvaise pente

L’avenir du RHDP ne tient qu’à un fil. Ce n’est plus le grand amour entre les deux poids lourds de cette coalition politique, à savoir le RDR et le PDCI. Les responsables de ces formations politiques se lancent régulièrement des piques. Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du parti d’Henri Konan Bédié, ne s’est point gêné pour répondre à des déclarations de Joël N’Guessan. « Je n’ai pas de commentaires particuliers à faire. Je voudrais dire que M. Joël N’guessan, parle de choses qu’il ne maitrise pas. Prochainement, avant d’ouvrir la bouche, qu’il s’informe », s’était-il exprimé alors qu’il répondait au porte-parole du RDR à propos de la création d’un groupe parlementaire unique. Le récent meeting du PDCI à Yamoussoukro en soutien au président Alassane Ouattara est l’arbre qui cache la forêt. La question est de savoir qui du RDR et du PDCI aura le courage de briser l’alliance et de faire voler en éclats le RHDP.

 

 

Commentaires