Politique

Alliance PDCI - FPI, Bédié confirme la possibilité

Alliance PDCI - FPI, Bédié confirme la possibilité

Se dirige-t-on vers une alliance PDCI - FPI ? À peine il est sorti du RHDP que le président Henri Konan Bédié du PDCI RDA confirme la possible formation d’une nouvelle alliance entre son parti, le FPI et les autres formations souhaitant intégrer la prochaine plate-forme en élaboration.

À sa sortie de la résidence du président du PDCI M. Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan a affiché sa disponibilité à former une alliance PDCI - FPI. L’ancien président Henri Konan Bédié confirme lui aussi la possible formation de cette alliance qui aura pour objectif de bouter hors du pouvoir M. Alassane Ouattara, l'actuel président ivoirien.

Bédié a déclaré à cet effet vendredi soir à Cocody (quartier chic à l'est d'Abidjan) : « Rien ne s'oppose à ce que dans une plateforme comportant toutes les forces vives de la nation, dont les partis politiques, le Pdci et le Fpi se retrouvent ».

Le même Henri Konan Bédié qui était depuis 7 ans alliés au RDR du Président Alassane Ouattara a officialisé son retrait du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans lequel devaient fondre leurs deux partis. Il avait ajouté dans le communiqué annonçant cette sortie se réserver « le droit de promouvoir une plateforme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être ».

L'alliance à laquelle pensait le président Bédié était-elle une union avec le Front Polulaire Ivoirien dirigé par l’ancien premier ministre de Laurent Gbagbo ? On peut en douter…

Avec la sortie de Mme Simone Gbagbo de prison, un petit problème pourrait se poser à la naissance de cette alliance. L'épouse de Laurent Gbagbo, comme les pro-Sangaré, ne considère pas Affi N’Guessan comme leader du plus grand parti politique de gauche en Côte d’Ivoire dont il s’attribue la présidence.

Le FPI de Sangaré que reconnait par ailleurs la majorité des militants pro-Gbagbo pourrait ne pas s’allier à Bédié si celui-ci s’engage d'avance avec leur ennemi interne. L' alliance PDCI - FPI était il y a quelques semaines encore inimaginable. La rapidité avec laquelle le paysage politique ivoirien s'est recomposé laisse penser que des retournements tout aussi inimaginables peuvent se produire d'ici 2020.



afrique-sur7.fr

Commentaires