Politique

AGC Parti unifié, déjà des tensions entre participants

AGC Parti unifié, déjà des tensions entre participants

La tension est déjà à son comble au Sofitel Hôtel Ivoire où se tient, à l'instant même, l'Assemblée générale constitutive du Parti unifié. Plusieurs personnalités, dont des ministres, venues prendre part à ces assises, ont été bousculés durant les cafouillages.

Le parti unifié naîtra-t-il par césarienne ? Cette interrogation est d'autant plus opportune que l'atmosphère qui entoure la création du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est d'ores et déjà très électrique.

Ancien membre de la coalition au pouvoir, l'ancien ministre Anzoumana Moutayé (MFA) avait d'ores et déjà indiqué qu'il n'était nullement concerné par cette AGC. Quant à Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), dont certains proches ont créé un courant favorable au parti unifié, il s'est voulu formel : « Je n'ai mandaté personne à prendre part au nom du PDCI à l’Assemblée générale constitutive du parti unifié RHDP. »

En dépit de tous ces désistements, l'Assemblement générale constitutive du Parti unifié a bel et bien lieu, ce lundi 16 juillet. Cependant, c'est à un véritable cafouillage que l'on assiste aux premières heures de ces assises qui vont consacrer la création de cette nouvelle entité politique. La ministre Mariatou Koné et plusieurs autres membres du nouveau gouvernement ivoirien, venus prendre part à cette AGC, ont été bousculés à l'entrée du Palais des congrès.

Les nombreux militants RDR et quelques poignées de partisans d'autres formations favorables au RHDP ont contribué à surchauffer l'atmosphère.

L'on espère toutefois que cette AGC se déroulera dans de bonnes conditions sans débordements préjudiciables à l'ordre public et à la paix en Côte d'Ivoire.


afrique-sur7.fr 

Commentaires