Politique

Affaire Skripal: les pays de l'UE et les USA commencent à expulser des diplomates russes

Affaire Skripal: les pays de l'UE et les USA commencent à expulser des diplomates russes

Quatorze pays européens et les Etats-Unis ont annoncé lundi l'expulsion de diplomates russes à la suite de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal au Royaume-Uni.

 

Quatorze pays européens et les Etats-Unis ont décidé d'expulser des diplomates russes à la suite de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal au Royaume-Uni, a annoncé lundi le Président du Conseil européen Donald Tusk.

Le Président américain Donald Trump a ordonné d'expulser 60 diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal, dont 48 employés de la mission diplomatique américaine et 12 employés de la mission des Nations unies, a confirmé lundi un haut responsable de la Maison-Blanche..

L'Allemagne expulse quatre diplomates russes à la suite de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal au Royaume-Uni, a confirmé lundi le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

«Nous expulsons ce lundi quatre diplomates russes», a indiqué le ministre sur Twitter.

Selon Reuters, la France expulsera quatre diplomates.

 Deux diplomates russes devront quitter l'Italie.

Le Danemark a déclaré deux diplomates personae non gratae, d'après le ministre danois des Affaires étrangères Anders Samuelsen.

D'après le chef de la diplomatie néerlandaise Stef Blok, les Pays-Bas expulseront deux «espions russes». Le ministre a fait cette déclaration sur Twitter.

La Lituanie a décidé d'expulser trois diplomates russes qui devront quitter le pays d'ici une semaine, d'après le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkiavicius.

La Lettonie a annoncé qu'elle expulserait un diplomate et un employé de la compagnie aérienne russe Aeroflot, a déclaré l'ambassadeur de RUssie en Lettonie Evguéni Loukianov lors d'une conférence de presse à Riga. Selon lui, les noms de ces personnes ne seront pas divulgués pour qu'elles puissent rentrer en Russie sans être importunées. 

Treize diplomates russes en poste en Ukraine devront aussi rentrer dans leur pays.

Un ancien colonel des services de renseignement militaires russes, Sergueï Skripal, et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients le 4 mars dernier aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

 

Sputnik

Commentaires