Politique

Affaire découverte de caches d’armes/ Soro calme le jeu

Affaire découverte de caches d’armes/ Soro calme le jeu

De retour de la 25ème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale a appelé ses proches à la retenue dans l’affaire d’armes découvertes au domicile de son chef de protocole.

« Une fois encore, je demande à mes proches de refuser les débats futiles. J’avais 29 ans quand pour la première fois j’ai déclaré et assumé la rébellion en Côte d’Ivoire. J’ai même écrit un livre : ‘Pourquoi je suis devenu un rebelle », a indiqué Guillaume Soro, ajoutant que le toile est inondée de polémiques inutiles.

Pour rappel, une ubuesque affaire d’armes découvertes à Bouaké au domicile du chef de protocole de Soro, Koné Kamagaté Souleymane dit Soul To Soul, à la faveur de la mutinerie du contingent des 8400 mutins du vendredi 12 au mardi 16 mai dernier, cristallise les énergies. Guillaume Soro demande donc à ses proches de point accuser Bédié et Ouattara face à ce que ceux-ci qualifient de complot. « Ne vous laissez pas consumer par la haine, les insultes et les clabauderies. Je suis seul responsable. Ne polluez pas l’environnement des enquêtes. », a recommandé Guillaume Soro qui prône l’apaisement, le pardon et la réconciliation.

Commentaires