Politique

Absent au 25è anniversaire du décès d’Houphouët, Bédié évoque "le mauvais état" de la route Daoukro-Yamoussoukro

Absent au 25è anniversaire du décès d’Houphouët, Bédié évoque

L’ancien chef de l’Etat et président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a invoqué "le mauvais état" de la route Daoukro-Yamoussoukro pour justifier son absence lors du 25è anniversaire de décès du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny dans la capitale politique du pays auquel Alassane Ouattara a pris part.

"J’étais dans un état de fatigue. Et en plus, de ce que la route qui mène de Daoukro à Yamoussoukro est en très mauvais état, je n’ai pas voulu en rajouté", a-t-il avancé jeudi lors d’un entretien avec la chaîne de télévision France 24.

Le vendredi 7 décembre, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a pris part à une messe d’action de grâce à Yamoussoukro lors du 25è anniversaire de décès de Félix Houphouët-Boigny.

"C’est le 25è anniversaire. C’est un jour très important, un jour de commémoration. Nous aurons une messe à la Basilique Notre-Dame de Yamoussoukro. Et je tiens à y être", avait déclaré M. Ouattara, le 5 décembre dernier aux  États-Unis,
en marge du débat présidentiel de haut niveau au Conseil de sécurité des Nations unies.

Selon Henri Konan Bédié, "Ce n’est pas un malaise politique. Ce n’est pas non plus un malaise technique comme annoncé à Yamoussoukro mais parce que j’en ai été empêché".

A noter que Daoukro est la ville natale de M. Bédié, deuxième président de la Côte d’Ivoire et Yamoussoukro, celle de son prédécesseur, Félix Houphouët-Boigny.  

Commentaires