Politique

Abobo / Hamed Bakayoko aux militants Rdr: “On sera se voir en 2020’’

Abobo / Hamed Bakayoko aux militants Rdr: “On sera se voir en 2020’’

Dans le cadre de la mission d’information et de mobilisation des militants pour préparer le 3e Congrès du Rassemblement des républicains (Rdr), tel que recommandé par la direction du parti à ses cadres, Hamed Bakayoko, ministre d’État , ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, était le samedi 15 juillet 2017 à Abobo.

 

Pour livrer son message, Hamed Bakayoko s’est exprimé sur plusieurs sujets d’actualité comme les querelles relatives à la bataille pour la conquête du pouvoir d’Etat en 2020. « Ceux qui s’agitent, ceux qui sont pressés de parler de 2020, je leur dis de se calmer, d’être sereins, tout près n’est pas loin. Que Dieu nous donne longue vie. 2020 va venir. Et comme on dit au village : “On sera se voir’’. Il ne sert à rien de s’agiter avant. Il faut rester croyant, fidèle à des valeurs, à des principes. Il faut rester fidèle à une éthique politique. On ne peut pas, au gré du vent, être opportuniste et se dénigrer. On doit être unis », a conseillé le ministre d’Etat Hamed Bakayoko.

Selon lui, le président de la République Alassane Ouattara est un « homme de défis » qui ne parle pas souvent. « Mais quand il va dérouler le rouleau compresseur, ceux qui s’amusent, vont savoir que le “brave tchè’’ est toujours Ado “puissanssi’’ (Ado la puissance, Ndlr). Et comme ont le dit : “Ado “puissanssi, amagni dè’’ (il n’y a rien devant Ado la puissance, Ndlr) », a-t-il prévenu.

Dans le même cadre, il a appelé à la consolidation de l’alliance du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à laquelle appartient le Rdr : « Nous sommes le Rdr. Nous devons être fiers de notre parti parce que nous avons commencé sans moyens, sans armes, les mains nues. Et nous sommes aujourd’hui au pouvoir dans le cadre d’une alliance que nous devons consolider, le Rhdp. Le Rhdp, c’est l’union des houphouétistes. Et tout ce qui unit les enfants de ce pays est important pour la stabilité, la paix et le développement. Donc, quels que soient les débats, nous devons être ensemble pour se dire les choses dans la vérité et dans l’amour du pays. »

Hamed Bakayoko a, ensuite, demandé aux militants de ne pas « écouter » les frustrés qui ont décidé de quitter le Rdr. « N’écoutez pas les frustrés qui disent qu’au nom de la frustration, ils ne seront plus Rdr, ils vont boycotter le parti. Non. Quel que soit ton degré de frustration, tu ne peux pas renier ta famille. Quel que soit ton degré de frustration, tu ne peux pas trahir ton père. Quel que soit ton degré de frustration, tu ne peux pas changer de papa. (…) Tu ne peux pas, en fonction des événements, au gré des situations, faire des alliances contre-nature et avoir un père à chaque occasion. Ce n’est pas possible », a-t-il dit.

Le ministre d’État Hamed Bakayoko a alors recommandé aux militants du Rdr de rester « sereins » et de « faire confiance » à Alassane Ouattara. Il a ajouté : « Un homme digne, un homme droit doit avoir une valeur qu’on appelle la loyauté et la fidélité à son père, à sa famille. (…) Faisons en sorte de rester fidèles à notre idéal, à notre président, loyaux à notre parti, à notre président, à notre pays. » Il a, enfin, encouragé ces militants à la mobilisation pour le 3e Congrès du Rdr prévu en septembre 2017 et surtout à venir « vider leurs sacs » lors de ce rendez-vous. Pour lui, c’est un  » grand moment, le moment où le pouvoir est dans la bouche du militant »

Commentaires